Eva Jospin, artiste invitée

Lorsque François de Mazières parle de la biennale, il adopte la figure de l’arbre, un tronc commun d’où partent toutes les manifestations programmées. C’est cet emblème qu’Eva Jospin, artiste plasticienne, invitée de cette première édition, choisit de revisiter.

L’artiste a imaginé, CAPRICCIO, une gloriette réinventée où le visiteur peut s’asseoir à la base de ce grand tronc de béton sculpté, surplombé d’un entre lacs de lianes en bronze et envahi de fins tissages de cordes et de fils de cuivre entremêlés.

L’œuvre à la fois minérale et végétale offre un point d’ombre et de lumière dans le jardin, un nouvel espace de repos et d’observation propice à l’écoute et à la rêverie.

CAPRICCIO sera pérenne, réalisée avec le soutien du Groupe Suez, cette oeuvre est à découvrir au sein du jardin de l’Hôtel de la Chancellerie, siège du Conservatoire à rayonnement régional de Versailles à partir du 4 mai.